Skyshow - Votre magazine généraliste » Astuces » Pourquoi le calcul du taux d’endettement est obligatoire

Pourquoi le calcul du taux d’endettement est obligatoire

Le calcul du taux d’endettement est une obligation légale pour les personnes qui souhaitent contracter un crédit. Cette obligation est présente dans le Code de la consommation, et plus précisément dans l’article L311-10. Ce texte stipule que « lorsque l’emprunteur demande à bénéficier d’un crédit, l’organisme de crédit doit vérifier sa solvabilité ».

Le calcul du taux d’endettement permet donc de déterminer si la personne peut ou non souscrire un emprunt.

Pourquoi le calcul du taux d’endettement est obligatoire ?

Le taux d’endettement est une donnée primordiale, car il permet de déterminer si un emprunteur peut bénéficier ou non d’un prêt. Cette donnée est en effet indispensable pour les banques et les organismes de crédit afin qu’ils puissent étudier la demande d’emprunt et vérifier si l’emprunteur n’est pas en situation de surendettement.

Le calcul du taux d’endettement permet également au demandeur d’emprunt de prendre conscience des montants qu’il doit rembourser chaque mois s’il souhaite contracter un crédit immobilier.

Il faut savoir que le taux d’endettement ne doit pas excéder 33 % des revenus mensuels du demandeur. Si ce seuil est dépassé, cela signifie que l’emprunteur ne sera plus en mesure de rembourser son prêt à temps et sera obligé de le solder avant terme.

Le calcul du taux d’endettement va permettre aux banques et autres organismes financiers de connaître la capacité réelle du demandeur à supporter les charges mensuelles liées à son crédit immobilier. Si l’emprunteur est propriétaire, il a également la possibilité de souscrire une assurance-crédit qui couvrira une partie ou la totalité des mensualités restantes s’il venait à décéder ou être inapte au travail.

Pourquoi le calcul du taux d'endettement est obligatoire

Qu’est-ce que le taux d’endettement ?

Le taux d’endettement est un ratio qui permet de mesurer le pourcentage de vos revenus disponibles qui sont affectés au paiement de vos dettes.

Lire aussi :   Comment faire correctement le calcul pour ne pas tomber enceinte par inadvertance

Le calcul du taux d’endettement repose sur la méthode des flux de trésorerie, qui consiste à déterminer la somme que vous avez besoin pour couvrir les charges courantes et les autres obligations financières telles que les prêts immobiliers, les factures et l’impôt foncier.

Les banques utilisent cette méthode pour déterminer si elles peuvent ou non vous accorder un prêt. Par exemple, si votre crédit n’est pas suffisant pour payer toutes vos dettes (comme le loyer), votre taux d’endettement sera supérieur à 33 %. Cependant, ce chiffre ne doit pas être utilisé comme une règle stricte.

Il y a certaines situations où un emprunteur endetté peut avoir un bon crédit : ils ont généralement plusieurs sources de revenus stables (telles que des salaires récurrents) et ils ont également une épargne importante (dans laquelle ils puiseront en cas de difficultés). Dans ces cas-là, même si leur taux d’endettement est supérieur à 33 %, leurs chances d’obtenir un prêt sont meilleures qu’un ménage au seul revenu modeste et sans épargne stable. Enfin, certains types de crédit peuvent faire baisser le taux d’endettement du demandeur : par exemple un crédit auto ou travaux peut faire baisser ce chiffre en diminuant la part des charges courantes sur le budget du ménage car cela augmente alors sa capacité à rembourser son emprunt.

Comment calculer le taux d’endettement ?

Le taux d’endettement est le pourcentage du revenu que vous pouvez consacrer à votre mensualité de crédit.

Il faut savoir qu’un taux d’endettement élevé entraîne des risques plus importants, car il peut fragiliser la santé financière de l’emprunteur. Pour calculer son taux d’endettement, il faut diviser le montant total des charges par les revenus nets de l’emprunteur.

Il existe plusieurs façons de calculer le taux d’endettement :

  • La méthode de base (la plus simple) consiste à diviser les charges par le revenu net imposable.
  • La méthode « standard » est basée sur un quotient familial qui prend en compte les personnes à charge.

Quels sont les facteurs qui influencent le taux d’endettement ?

Pour réussir un investissement, il faut avant tout savoir évaluer le marché et la demande de logements.

Lire aussi :   Comment les ferrailleurs parisiens gagnent-ils leur vie

Il faut aussi connaître les critères qui influencent l’offre et la demande de logements. Si vous envisagez d’investir dans un bien immobilier, il est important de prendre en compte certains facteurs qui vont influencer votre capacité à rembourser votre emprunt. Tout d’abord, sachez que le montant des mensualités dépendra du taux d’intérêt. Plus ce dernier sera élevé, plus les mensualités seront importantes. Ainsi, si le taux est bas, vous pourrez réduire les mensualités ou conserver une durée d’emprunt identique.

Le revenu peut aussi jouer un rôle important sur la capacité à emprunter. En effet, un emprunteur ayant des revenus importants aura plus de chances de pouvoir souscrire à un crédit immobilier qu’un autre dont les ressources sont modestes. Cependant, cela ne signifie pas que vous devrez nécessairement être riche pour obtenir un financement ! Votre situation professionnelle doit être prise en compte au moment de l’étude de votre dossier : salaire fixe ou variable ? Emploi stable ou saisonnier ? Les banques tiennent également compte du reste à vivre pour déterminer si vos charges sont supportables par rapport aux ressources financières dont elles disposent. Dans le cas contraire, elles risqueraient de refuser une demande de prêt immobilier alors que ce type d’investissement peut représenter une solution intéressante afin d’améliorer son pouvoir d’achat et sa qualité de vie.

À quoi sert le taux d’endettement ?

Le taux d’endettement est le rapport entre vos mensualités de crédit et votre capacité de remboursement.

La limite à ne pas dépasser est de 33 %. Si vous êtes en-dessous de ce seuil, cela signifie que vous pouvez faire face aux difficultés financières sans trop grande inquiétude. Au-delà, il faut prendre conscience du risque encouru si jamais la situation venait à se dégrader. C’est pourquoi il est important que chaque emprunteur puisse bénéficier d’un apport personnel ou d’une aide familiale afin d’alléger ses charges financières tout au long du remboursement de son prêt immobilier.

Lire aussi :   Comment blanchir des vêtements avec du peroxyde d'hydrogène

Le calcul du taux d’endettement doit tenir compte des revenus et des charges fixes afin que l’emprunteur soit en mesure de faire face aux échéances mensuelles sans problème majeur.

Le taux d’endettement est-il obligatoirement égal au taux d’intérêt ?

Dans le cadre d’un prêt personnel, le taux d’intérêt et le montant de l’échéance ne sont pas liés. Cela signifie que vous n’êtes pas obligé de choisir un taux égal au taux d’intérêt du crédit immobilier contracté pour votre résidence principale.

Vous pouvez donc opter pour un taux inférieur à celui-ci.

Le seul point qui soit obligatoire est l’information du consommateur sur les conditions générales du crédit.

Il doit être indiqué clairement, en caractères gras ou soulignés, que vous avez la possibilité de choisir un taux inférieur à celui de votre prêt immobilier.

Les avantages ? Vous pouvez bénéficier d’un taux plus bas en optant pour un crédit conso plus court et/ou moins cher qu’un crédit immobilier classique (avec des mensualités plus basses). Un prêt personnel peut être souscrit sans justificatifs (à condition qu’il ne dépasse pas 75 000 €) et sans besoin d’apport personnel supplémentaire.

  • Des durée et montants variables
  • Un TAEG fixe.

Quels sont les dangers du taux d’endettement élevé ?

Le taux d’endettement élevé est une situation qui peut avoir de graves conséquences sur votre gestion financière et sur vos finances personnelles. Cela signifie que, au-delà d’un certain seuil, vous devrez faire face à des difficultés financières importantes.

Il ne s’agit donc pas uniquement de dépenses excessives et inutiles. En effet, le fait de contracter trop de crédits peut également entraîner la faillite personnelle.

Votre situation va se dégrader rapidement si vous continuez à accumuler les dettes au fil du temps.

Pour conclure, le taux d’endettement est obligatoire pour les personnes morales, mais aussi pour les personnes physiques. Il est égal au rapport entre les ressources et les charges de l’entreprise ou du ménage. Cette règle permet de savoir si l’on peut emprunter à nouveau ou non.