Skyshow - Votre magazine généraliste » Voyage » Y a-t-il des endroits à éviter en Guadeloupe

Y a-t-il des endroits à éviter en Guadeloupe

Sommaire:

La Guadeloupe est une île magnifique, avec des paysages variés et des plages de rêve. Mais il faut bien le dire, c’est une île qui présente certains risques, notamment pour les personnes qui n’y sont jamais allées. Ainsi, il y a des endroits à éviter en Guadeloupe. Nous allons voir ensemble quels sont-ils.

Quartiers chauds

Les quartiers chauds sont des zones dans lesquels la délinquance est particulièrement importante et qui abritent de nombreuses prostituées.

Il existe différents types de zones chaudes en Guadeloupe, cela va du petit trafic ponctuel à l’organisation mafieuse.

Les quartiers chauds sont très souvent situés dans les bas fonds.

Ils se caractérisent également par le grand nombre de personnes toxicomanes qui y circulent et par la présence fréquente de prostituées. Cette prostitution peut être organisée ou non, elle est souvent liée au commerce du crack (drogue) ou bien aux activités illicites (trafic d’armes). Dans certains cas, les quartiers chauds rassemblent également tout un ensemble de déchets toxiques dont la gestion est laissée à plusieurs individus sans scrupule.

Les quartiers chauds regroupent une population très hétérogène, allant des personnes issues de milieux sociaux aisés jusqu’aux populations les plus démunies.

La zone chaland entendue comme zone commerciale comprend les lieux où se concentrent commerces et services divers : supermarchés, bureaux administratifs etc.

Y a-t-il des endroits à éviter en Guadeloupe

Zones dangereuses

La Guadeloupe est un département français des Antilles, située au sud de la mer des Caraïbes. Cette île d’une superficie de 1 628 km² compte environ 300 000 habitants.

La Guadeloupe est une île volcanique et possède plusieurs massifs montagneux qui atteignent 3 000 m d’altitude, comme le volcan de la Soufrière (1 467 m) ou encore le mont Pelée (1 397 m). De nombreuses rivières traversent l’île, ainsi que de nombreux cours d’eau.

Les plages sont souvent bordées de cocotiers et les paysages sont verdoyants.

Les températures oscillent entre 26 °C l’été et 18 °C l’hiver.

Lire aussi :   Où partir en novembre

Le climat tropical humide caractérise cette région du globe.

Il y fait chaud toute l’année, ce qui favorise la culture du café et du cacao, ainsi que celle des bananes et autres fruits tropicaux.

L’agriculture constitue un secteur important pour l’économie guadeloupéenne : on cultive notamment la canne à sucre sur les pentes des volcans pour produire du rhum agricole ou encore la banane sur les versants exposés au vent…

Zones de criminalité

La Guadeloupe est une région française d’outre-mer, située en plein cœur des Antilles. Elle se situe au nord de l’arc antillais et baigne dans les eaux chaudes du golfe des Antilles.

La Guadeloupe compte près de 300 000 habitants et sa capitale est Pointe-à-Pitre. Cette île dispose de plusieurs atouts touristiques, dont la fameuse plage de Sainte-Anne, un site exceptionnel où il fait bon vivre et passer ses vacances.

L’île possède également un patrimoine naturel riche qui attire chaque année des milliers de touristes. Cependant, l’île rencontre aussi quelques problèmes liés à la délinquance et à la criminalité qui devient parfois même inquiétante pour certains touristes qui ne souhaitent pas venir en vacances sur cette île paradisiaque. Des solutions existent pourtant pour éviter que votre voyage se transforme en cauchemar.

Les zones les plus dangereuses : Pour ceux qui envisagent un voyage sur l’île de la Guadeloupe, il est recommandé d’éviter certaines zones pour vous assurer une sécurité maximale pendant votre séjour.

Il s’agit notamment des communautés rurales comme le Moule ou encore Basse-Terre où règne un grand banditisme lié aux trafics de drogue et au grand banditisme.

Zones contrôlées par des gangs

Guadeloupe: Zones contrôlées par des gangs?

Zones politiquement instables

La Guadeloupe est une région d’outre-mer française située en Amérique du sud. Elle dispose de nombreux atouts, à commencer par son climat tropical et ses plages paradisiaques. Cependant, la Guadeloupe est aussi un territoire politiquement instable, car elle fait partie des départements d’outre-mer (DOM) et elle dispose donc de sa propre constitution.

Lire aussi :   Où partir en avril

Les DOM ont pour particularité de disposer d’un statut particulier au sein de la France métropolitaine. Elles ont notamment le droit de voter pour les élections nationales et les élections européennes, ce qui n’est pas le cas des autres régions ultramarines.

L’article 73 de la Constitution permet aux DOM d’avoir un statut particulier au sein de la République française.

Il existe en effet une spécificité juridique et culturelle entre ces territoires et l’Hexagone.

La Guadeloupe ainsi que tous les DOM bénéficient donc d’un statut particulier qui leur confère des avantages fiscaux intéressants :

  • Ils ne sont pas soumis à l’impôt sur les sociétés
  • Ils bénéficient d’une exonération totale ou partielle sur l’impôt sur le revenu

Zones de grande pauvreté

Les zones de grande pauvreté sont des zones dans lesquelles la population est confrontée à des problèmes particuliers. Elles regroupent les territoires qui affichent un fort taux de chômage, une forte proportion de personnes ayant un bas niveau d’instruction, et une faible proportion de cadres parmi la population active.

Les facteurs expliquant le fait que ces territoires soient touchés par la pauvreté sont multiples : difficulté économique, précarité du logement et insuffisance des services publics (accès aux soins, à l’emploi…). Ces territoires sont souvent situés en zone rurale ou semi-rurale.

Non, la Guadeloupe est une région magnifique, très bien préservée et qui offre de multiples possibilités pour les touristes. Il n’y a pas de zones à éviter en Guadeloupe.